Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 JUIN 1944 - 53 Fusillés à VALREAS

information

Disparition à Valréas du R.A.C.E. ?

21 Octobre 2019, 09:16am

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

Remise du Drapeau du RACE - octobre 1978

Remise du Drapeau du RACE - octobre 1978

Le R.A.C.E., Rassemblement des Associations Civiques de l'Enclave, créé en 1974, par Pierre Teste (retraité de la Gendarmerie) avec plus de 30 associations civiques, par la suite reprise en 1991 par Pierre Wieder (retraité militaire) se voit aujourd'hui de disparaître !

 

En effet, nous sommes dans l'expectative d'une disparition programmée faute d'un engagement au sein de cette association qui ne saurait se mériter les divers engagements du passé. Absence de communication, absence de décision, entraînant de surcroît une lassitude de certaines associations dans le RACE, qui avait pour but de regrouper les diverses associations du canton de Valréas.

En ce mois d'octobre 2019, aucune assemblée générale en cours afin de préparer comme à l'habitude la cérémonie du 11 novembre, cérémonie tournante chaque année dans les diverses villes de l'enclave. Cette année, elle devait être programmée à Valréas. La cérémonie sera toutefois présente dans les divers villes du canton.

Rappelons qu'en 2018 , j'étais intervenu par lettre adressée au président du RACE de s'impliquer en donnant plus d'ampleur pour le centenaire de la cérémonie commémorative du 11 novembre. Aucune réunion n'a été décidée. Regrettable !

De ce fait, j'avais décidé par lettre en date du 25 octobre 2018, envoyée au président du RACE que notre association se retirait de ce « rassemblement ».

A ce jour, nous comptons dans l'enclave une dizaine d'associations encore en activité, certaines sont en sommeil , mais la plupart viendront à disparaître dans les années à venir. Nos associations ne peuvent devenir des associations d'amis, si celle-ci n'ont pas au moins dans leur bureau d'anciens combattants ou familles pour les représenter.

Osons espérer que malgré ces disparitions, la mémoire collective ne disparaîtra pas !

 

Michel Reboul

 

Président de l'association des Familles de Fusillés, Déportés, Internés, Résistants, Patriotes et Amis de l'Enclave.

 

Bulletin de correspondance n°1 année 1983 RACE

Bulletin de correspondance n°1 année 1983 RACE

Bulletin n° 27 année 1989 RACE

Bulletin n° 27 année 1989 RACE

Bulletin n° 27 année 1989 - associations

Bulletin n° 27 année 1989 - associations

Bulletin année 1991 RACE

Bulletin année 1991 RACE

Rassemblement des associations civiques de l'Enclave

Rassemblement des associations civiques de l'Enclave

Voir les commentaires

Réveil d'une mémoire sur les événements du 12 juin 1944 à Valréas

3 Septembre 2019, 19:42pm

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

Réveil d'une mémoire sur les événements du 12 juin 1944 à Valréas

Ils étaient acteurs, témoins, victimes d'actes incompréhensibles si ce ne sont des actes de résister à une période dont ils ne voulaient se soumettre à la collaboration indigne d'un pays occupé. Ils ont vécu, ils ont été sauvagement exécutés, fusillés, ils en sont les témoins directs de cette tragédie du 12 juin 1944 à Valréas.

Rescapés-fusillés, témoins ayant vécu les événements, de prés ou de loin, jeunes et moins jeunes, ils devaient témoigner pour ceux qui se sont sacrifiés pour notre liberté.

Des livres ont été publiés, des témoignages d'année en année et ce de 1981 à 2001.

Hors, il s'avère quand ce 70ème anniversaire (2014) de la tragédie du 12 juin 1944, un témoignage vient s'inscrire dans les journaux locaux, témoignage qui n'était loin de là inscrit dans les 5 éditions du livre du 12 juin 1944 – 53 fusillés à Valréas. Les témoins directs ne sont plus là pour acquiescer ce témoignage, sans que nous mêmes, de ces quelques lignes nous en ayons eu connaissance à travers divers autres publications . Pourquoi avoir tant attendu pour apporter ce témoignage ?

Ne jetons pas la pierre à ce témoin, qui était bien là ce 12 juin 1944, mais posons nous la question, comme nous lui avons posé par écrit, restée sans réponse à ce jour. Pourquoi avoir tant attendu pour raconter son témoignage, alors que celui-ci aurait pu être écrit dans le livre du 12 juin 1944, comme le fut ceux de ses divers amis?

 

Non reconnu résistant-combattant, n'ayant pas la carte de combattant volontaire de la Résistance, il peut comme nombre d'habitants de Valréas, comme nombre d'engagés politiques contre l'envahisseur, la collaboration, être dans une position de refus de cette occupation illégitime.

Loin de désapprouver ses engagements par la suite dans une association d'anciens combattants, comme le font à ce jour des « Amis » de la Résistance, nous ne pouvons que le féliciter.

Titre qui lui est donné par les médias, titre qu'il n'en a pas la reconnaissance officielle, faut-il sans être blessé en garder une certaine modestie.

Bien des fusillés auraient mérité la reconnaissance de la nation, ce qui n'en fût pas pour nombre d'entre eux, classés tout simplement comme victimes de guerre !

 

Faire respecter la mémoire pour nos chers disparus !

 

Voir les commentaires

Mémorial des héros et martyrs de Lambesc pillé

1 Juillet 2019, 13:04pm

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

 « Le 12 juin 1944, 80 résistants faits prisonniers par des soldats allemands ont été éxécutés sur le plateau de Saint-Anne. 
Sur le mémorial des martyrs de la résistance, leurs noms s'ajoutent à tous ceux qui, dans cette région, sont morts pour la France entre 1940 et 1945.
272 noms étaient gravés sur ce mémorial avant le pillage. »

Voir les commentaires

L'association des Familles de Fusillés de Valréas, toujours active !

15 Novembre 2018, 10:34am

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

Mur des Fusillés -12 juin 2017 - 13 gerbes - 12 juin 2018 15 gerbes

Mur des Fusillés -12 juin 2017 - 13 gerbes - 12 juin 2018 15 gerbes

Réponse au RACE au vu de l'article de la Tribune du jeudi 15 novembre 2018

Dans cet article , Assemblée générale « Le Renouveau du RACE ? Je tiens à réagir sur les divers propos mis en avant et notamment celui du président du RACE « Nous devons nous voir plus souvent, faire un programme et échanger les idées ». Il serait quand même bon de rappeler que cette association de Regroupement des Associations Civiques de l'Enclave est en sommeil depuis le 27 octobre 2017, dernières assemblées, générale et extraordinaire . L'assemblée extraordinaire avait pour but de revoir les statuts de l'association, ce qui a été fait par l'unanimité des présents.

Dans l'assemblée générale il était stipulé (je le rappelle pour mémoire):

Projet de la salle du Combattant (perspective d'une salle à l'espace Jean Duffard). Ce projet porté depuis des années par l'association des Familles de Fusillés (voir archives).

Prix du RACE ou plus précisément Prix du Civisme, non remis à ce jour et ce depuis 2 ans.

Dépôts de gerbes lors des cérémonies (mutualisation des achats – autonomie des associations). Seul projet porté par le RACE et réalisé avec l'association SNEMM 908ème.

En ce qui concerne le dépôt de gerbes pour la cérémonie du 12 juin, si celles-ci sont toujours autant nombreuses nous pouvons constater l'absence de la gerbe du RACE . Il est vrai qu'il m'a été répondu qu'il y en avait trop . « Pauvres fusillés » !

Depuis cette dernière assemblée 2017, aucune réunion n'a été programmée, notamment pour préparer le Centenaire du 11 novembre 1918 et la remise du Prix du Civisme.

En ce qui concerne de travailler ensemble et notamment pour préparer le 75ème anniversaire de la tragédie du 12 juin 1944, je rappelle que notre association, même si elle ne fait plus partie du RACE, voir lettre adressée au président1, notre association est prioritaire dans cette préparation et devra être consultée au préalable.

L'engagement de l'association des familles de fusillés depuis ce massacre se veut la garante de ce jour du 12 juin 1944, comprenant les familles de résistants mais aussi les familles des otages.

Notre action depuis a su porter se devoir de mémoire à travers les témoignages et documents publiés dans les divers livres, 12 juin 1944 – 53 fusillés à Valréas, paru sur 5 éditions, Valréas se souvient – Recueil de témoignages et documents , édité en 2016. Notre bulletin de l'association depuis 11 ans – Notre blog : http://12-juin-1944valreas.over-blog.com/

Loin d'être dans une inertie et la passivité !

Michel Reboul

Président de l'association des Familles de Fusillés.

 

1Monsieur le Président ,

 Je tiens à réagir sur votre dernier mail concernant la réunion du 20 octobre 2018, dont vous nous avez fait part seulement  le 15 octobre, soit 5 jours avant.

Si des personnes sont disponibles dans des délais très courts, il n’en est pas de même pour beaucoup d'autres dans leurs diverses obligations.

Je vous avais fait part le 11 octobre par mail, que cette cérémonie du 11 novembre 2018 au vu de son centenaire aurait pu prendre une autre ampleur, regrettant aucune réunion dans le courant de l'année 2018 pour y faire face.

Je vous interrogeais également sur le Prix du Civisme 2018, sur lequel je vois encore cette année qu'il ne sera pas  remis.

En ce qui concerne Mme Annie Varée, veuve de Jean-Paul, que j’ai assisté lors de ces derniers moments tristement regrettables de la perte d'un homme très engagé, vous mentionnez que cette somme sera remise à la place du prix du Civisme. Je ne vois pas la raison, le Prix du Civisme aurait pu être maintenu et une somme d'argent aurait pu être remise à Mme Varée (ce que notre association fera sans passer par le RACE).

  Dixit :Une certaine hypocrisie !

 Pour mémoire, l' association R.A.C.E. a été  créée en 1974 par Pierre Teste (retraité de la Gendarmerie) avec plus de 30 associations, puis par la suite reprise en 1991 par Pierre Wieder (retraité militaire). Les associations étaient bien représentées. Loin d'une hypocrisie  que vous mettez en évidence sur les représentants de ces associations qui ont su être présentes depuis !

 Dixit :L'inertie des uns et la passivité des autres !

 Vous représentez le RACE, nous, nous représentons nos associations respectives et nous sommes loin d'être dans l'inertie et la passivité dans nos engagements associatifs.

Oui, ces quelques lignes vont me permettre  de vous dire ouvertement que vous n'êtes pas en mesure de représenter le RACE, auquel vous donnez  à tords  sa non-existence aux présidents des 13 associations.

 Dixit : d’un regroupement échafaudé par les anciens et galvaudé par plusieurs d’entre nous !

 Votre jugement sur l’action de ce regroupement me paraît contraignant vis à vis de nous tous, sachant que vous même vous êtes impliqué dans celui-ci que depuis seulement 2014, alors que d’autres comme moi le sont depuis bien des décennies et ont su transmettre leurs devoirs de perdurer ce que nos anciens nous ont transmis.

 De ce fait je vous informe, que notre association ne sera plus représentée  dans ce regroupement qui n'a lieu que de disparaître faute de ne pouvoir rassembler.

 Valréas le 25 octobre 2018

 Michel Reboul

 Président de l'association des Familles de Fusillés.

 

Voir les commentaires

LÉGION D’HONNEUR: LE SCANDALE !

7 Janvier 2018, 10:44am

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

Comme l’avait écrit monsieur Pierre Gabert, Maire de Pernes-les-Fontaines, à Emmanuel Macron le 13 novembre 2017 : « Monsieur Meyer, modeste paysan qui n’a fait que le bien autour de lui, est un grand Français qui mérite amplement la Légion d’Honneur, dans les meilleurs délais, compte tenu de son grand âge ».

Alors que Sylvain Meyer, le « commandant Gervais », ancien résistant FTP, et militant communiste de la première heure, vient d’apprendre par l’ANACR qu’il n’a pas été possible au Ministère des Armées de retenir son nom pour l’attribution de la Légion d’honneur, la lecture des noms de la promotion de Noël laisse pantois, qui montre que plus de 30% des élus le sont eu égard à leurs responsabilités dans le monde de l’industrie et du commerce et qu’il vaut mieux être animateur TV, chanteur ou pâtissier plutôt qu’ancien résistant ou déporté pour se voir distingué.

S’être engagé contre la Bête immonde, avoir pris tous les risques, y compris celui de la déportation et de la mort, qu’est-ce que cela pèse face au coup de téléphone de l’ « animateur » Cyril Hanouna à Macron pour lui souhaiter un Bon Anniversaire en direct, qui explique sans doute pourquoi le père du susnommé vient de se voir décorer.

Monsieur Hanouna père a exercé la médecine générale près de 40 ans. C’est louable et sans aucun doute méritoire. Mais il existe une médaille du Travail !  Et la distinction de chevalier des Arts et des Lettres pour les chanteurs, musiciens, écrivains!  Sans compter le Mérite agricole !

La réalité est triste et un seul mot s’impose : INDIGNATION !

 

Voir les commentaires

Rond Point du 12 juin 1944 à Valréas

8 Mai 2016, 13:38pm

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

Maquette des sculptures du Rond Point du 12 juin 1944

Maquette des sculptures du Rond Point du 12 juin 1944

Nombre de personnes s'interrogent sur l'enlèvement des plaques du Rond Point du 12 juin 1944 "Rond Point des 53 fusillés" au Portalon.
Je tiens à vous rassurer que les deux sculptures seront remises par les services techniques de la municipalté après leur restauration et mises plus en hauteur. En effet, ces deux sculptures ont été dégradées suite aux passages de véhicules (certainement des poids lourds) qui frolaient le rond-point. En accord avec la Municipalité actuelle et notre association des familles de fusillés, nous avons décidé de les réhausser. Nous profitons de ce communiqué pour renouveller nos remerciements à la Muncipalité précédente de Guy Morin et au Conseil Général du Canton Gérard Santucci pour leurs soutiens financiers. Valréas se souvient encore de cette tragédie !

Michel Reboul Président des familles de fusillés

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4