Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'association créée le 20 novembre 1971 sous la présidence d'Henri Guillard, pour donner suite à la dissolution du Comité du Monument aux Morts créé le 19 décembre 1946, présidée par le docteur Émile Quet, n'a pas failli pendant des années à son engagement à s'interposer, à proposer et à s'indigner s'il le fallait pour défendre les valeurs de ce Mur où 53 personnes ont trouvé affreusement la mort. Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci

29 janvier 1944 - Valréas

Lettre prise par la censure d'Avignon Date du document 01/02/44 – Date de l'interception : 01/02/44 Cher copain …/... Je ne sais si tu les sais déjà que samedi 1 , il y a eu une véritable bataille dans la rue Pasteur, qui a eu pour résultat de tuer 3...

Lire la suite

Lettre prise par la censure d'Avignon.

Document du 24/11/44 intercepté le même jour Ma chère Raymonde …/... Enfin nous sommes libres !...Nous pouvons dires leurs vérités à tous ces salauds de collaborateurs qui, du reste maintenant, ont tous retournés leur veste. Déjà, depuis le débarquement...

Lire la suite

Archives

À propos

L'association créée le 20 novembre 1971 sous la présidence d'Henri Guillard, pour donner suite à la dissolution du Comité du Monument aux Morts créé le 19 décembre 1946, présidée par le docteur Émile Quet, n'a pas failli pendant des années à son engagement à s'interposer, à proposer et à s'indigner s'il le fallait pour défendre les valeurs de ce Mur où 53 personnes ont trouvé affreusement la mort. Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci