Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'association créée le 20 novembre 1971 sous la présidence d'Henri Guillard, pour donner suite à la dissolution du Comité du Monument aux Morts créé le 19 décembre 1946, présidée par le docteur Émile Quet, n'a pas failli pendant des années à son engagement à s'interposer, à proposer et à s'indigner s'il le fallait pour défendre les valeurs de ce Mur où 53 personnes ont trouvé affreusement la mort. Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci

histoire

Le Chambon-sur-Lignon, parcours et mémoire de la résistance

Sur ce plateau à forte majorité protestante, les lieux sont célèbres pour avoir protégé plus d'un millier d'enfants juifs pendant la seconde guerre mondiale....

Lire la suite

La Résistance au pays d'Apt

Notre association des CVR de Vaucluse sera présente à l'espace Simiane à Gordes ce vendredi 29 avril 2022 à 18h30 pour la présentation de la réédition du livre par l' association des Cadets ...

Lire la suite

La traque des Juifs à Valréas

ANONYME © NARA / Le Mémorial de Caen La ville de Valréas n'a pas échappée à la traque des Juifs, mais la population a su manifester sa bienfaisance. Selon Jean-Pierre Kaminker, les nombreux juifs réfugiés à Valréas y ont joui d’une sécurité relative,...

Lire la suite

Valréas avant la guerre

Depuis le 19 mai 1929, c'est Jules Niel qui est à la tête du conseil municipal de la ville. Depuis l’Été, la France renforce ses armées, par le rappel de réservistes, mobilisation partielle, mais à partir du 1er septembre 1939, c'est la mobilisation générale....

Lire la suite

L'attaque allemande le 12 juin 1944

Emil Bauer Valréas était un obstacle pour les forces allemandes. Pour remonter de la Provence vers la Normandie, elles devaient éviter la nationale le long du Rhône continuellement bombardée. De ce fait l’ordre de nettoyage de Valréas a été donné au groupe...

Lire la suite

Entrer en Résistance

La guerre n'était pas le métier des jeunes volontaires qui s'engageaient dans un camp en 1943 et n'avaient aucune expérience des armes, ce qui rendait leur formation complexe, quelques fusils et une poignée de munitions. C'est seulement à partir d'août...

Lire la suite

La Résistance en Vaucluse

Dans ce recueil quelques lignes sur les événements du 12 juin 1944 à Valréas En consultant les archives du département de Vaucluse, mais aussi celles de la commune de Valréas, il est regrettable d'avoir peu d'information sur l'engagement de la résistance...

Lire la suite

« La Chasse aux sorcières »

Plaque déposée sur le mur d'entrée de l'hôpital de Valréas, qui porte son nom. (A ce jour elle n'y est plus !) L'idéologie de Vichy, la xénophobie En effet, le régime dénonce et poursuit les responsables de la défaite et du déclin de la France, et se...

Lire la suite

La Maisonnette « postale »

Non ce n'est pas une chanson, ce petit cabanon, c'est une histoire vraie, une histoire que l'on a certainement pas oubliée pour ceux qui l'ont vécu cette période de l'occupation, mais cette hist... Suite et qui sait sans fin ! Rien de plus étrange, une...

Lire la suite
1 2 3 4 > >>

Archives

À propos

L'association créée le 20 novembre 1971 sous la présidence d'Henri Guillard, pour donner suite à la dissolution du Comité du Monument aux Morts créé le 19 décembre 1946, présidée par le docteur Émile Quet, n'a pas failli pendant des années à son engagement à s'interposer, à proposer et à s'indigner s'il le fallait pour défendre les valeurs de ce Mur où 53 personnes ont trouvé affreusement la mort. Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci