Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 JUIN 1944 - 53 Fusillés à VALREAS

Les raisons de leurs absences lors de la cérémonie du 12 juin à Valréas ( ?)

5 Septembre 2022, 17:13pm

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

Commémoration du 12 juin 2019 -

Commémoration du 12 juin 2019 -

Je m’interroge depuis des années, lors de la cérémonie du 12 juin à Valréas, de l’absence de certains élus (es) au vu de leur présence dans diverses cérémonies patriotiques dans le Vaucluse et la Drôme.

Il est déplorable que ces élus de la République ne soient présents, alors que la ville de Valréas, deux jours après le massacre d’Oradour sur Glane a été épargnée, par l’intervention de son maire Jules Niel, mais ne pouvant malheureusement éviter le massacre de 53 personnes, résistants et otages.

Un acte des plus meurtrier du Vaucluse, qui se voudrait négliger par certains élus ?

Sont-ils invités, oubliés, ou n’ont-ils pas l’indélicatesse de s’excuser ?

Qu’ils soient Sénateur, Président du Conseil Régional ou Départemental ou Député , hommes ou femmes de partis politiques différents, ils représentent une certaine présence républicaine dans leur fonction respective.

A noter : Les représentants du Conseil départemental de notre canton toujours présents.

Exemples de présences lors des cérémonies patriotiques dans le Vaucluse :

Marie-France LORHO, députée de Vaucluse (Rassemblement National), dont je ne suis pas partisan, mais dont je respecte son élection au vu de la démocratie électorale. Absente depuis son élection et réélection .

- Le 20 août 1944, les résistants du Maquis du Ventoux tendaient une embuscade à une colonne de militaires Allemands. C'était quartier "Plein panier" que l'attaque a eu lieu, sur la départementale 942 à 2,1 km de Mazan en direction de Mormoiron.

A l'initiative du Docteur Jérôme Ruel, Président de l'Association des Combattants Volontaires de la Résistance de Vaucluse, une plaque mémorielle a été inaugurée ce samedi 20 août à 11h à l'endroit même de l'attaque. Elle est fixée sur le rocher à proximité de la stèle Gaiffier.

J’ai déposé à cette occasion une gerbe .

Cette très belle cérémonie s'est achevée par le verre de l'amitié offert dans le Jardin du Colonel Arnaud Beltrame à la mairie de Mazan.

     - août 1944, en pleine libération du territoire, un des derniers convois de déportés faisait escale à Sorgues avant de continuer son chemin vers le camp de concentration de Dachau. Une trentaine pourront s'échapper, grâce à la complicité de cheminots

 

Rappel  des statuts de l’association : Article 3 : Objet

L’association a pour but d'unir, sans distinction de tendances, de conceptions philosophiques, politiques ou religion, tous les patriotes, résistants, internés, déportés ainsi que leurs familles respectives et amis.

Statuts de 1978.

 

 

Commenter cet article