Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci

24 Apr

Journée nationale du souvenir de la déportation

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS  - Catégories :  #Cérémonie d'hommages

Valréas le dimanche 28 avril 2019 à 11 h 00 devant le Monument aux Morts.

Sitôt arrivés au pouvoir en janvier 1933, Adolf Hitler et les nazis créent les premiers camps de concentration en Allemagne. Dachau est ainsi ouvert le 21 mars 1933. Y sont internés les opposants au régime, les "asociaux", tous ceux qui n'entrent pas dans les normes national-socialistes.

Avec l'expansion allemande en Europe puis la Seconde Guerre mondiale, le système concentrationnaire prend une autre dimension. À partir de 1941, il s'intègre en outre dans la mise en place de la "solution finale de la question juive". Les camps se multiplient, y compris dans les territoires annexés ou occupés : Mauthausen en Autriche, Auschwitz en Pologne, Natzweiler (Struthof) en France...

Nous nous devons de rester vigilant face à des actes autoritaires qui peuvent penser que notre passé est vite oublié !

 

Histoire d'enfants

(…) En parlant, Grand-père ébouriffe les cheveux d'Yves avec le plat de sa main gauche. Arnaud, placé juste à côté, voit comme une tache bleue sur son avant-bras, juste au dessus de la montre. Il y a plusieurs chiffres qui se suivent, on dirait un nombre. D'abord 1, puis 9, puis 0 et encore trois autres chiffres qu'il ne parvient pas à lire.

  • Grand-père, vous avez un tatouage sur le bras ?

Arnaud a dit « Grand-père » tout naturellement.

  • Oui, j'ai un tatouage sur le bras.

  • Et pourquoi ? C'est une drôle d'idée de se faire tatouer des chiffres.

  • Je n'ai pas choisi, mon garçon.

  • On ne vous a pas tatoué ces chiffres de force quand même ? Demande Yves.

  • Mais si, mon garçon.

  • Comme on le fait aux animaux ?

  • Exactement. Comme le bétail.

Joëlle et Mathieu ne participent pas à la conversation. Ils voient bien que Grand-père semble gêné tout à coup. (...)

Journée nationale du souvenir de la déportation
Commenter cet article

Archives

À propos

Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci