Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 JUIN 1944 - 53 Fusillés à VALREAS

documents

Libération de Valréas

3 Juillet 2017, 10:20am

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

Entrée de la route d'Orange où se situe actuellement le Mur des Fusillés

Entrée de la route d'Orange où se situe actuellement le Mur des Fusillés

Voir les commentaires

Elle était ALLEMANDE en 1942...

6 Février 2017, 20:50pm

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

 

Iréna SENDLER 1942

Décédée à 98 ans en 2008, elle demanda pendant la 2ème guerre mondiale à aller travailler dans le Ghetto de Varsovie, comme plombier, serrurier.

  1. Elle avait une motivation bien particulière. Elle connaissait les plans d'extermination des nazis envers les juifs, elle était Allemande.Elle a caché des enfants dans le fond de sa boîte à outils qu'elle transportait à l'arrière de son véhicule ainsi qu'un grand sac (pour les enfants plus grands).

Elle avait aussi un chien à l’arrière qu'elle a entrainé à aboyer quand les soldats allemands la contrôlaient à l'entrée et à la sortie du ghetto. Les soldats ne pouvaient rien contre le chien qui couvrit en fait le bruit que pouvaient faire les enfants.

Elle sauva 2500 enfants en les cachant ainsi.

Elle fut arrêtée et les nazis lui brisèrent les jambes, les bras et la torturèrent très sévèrement.

Elle garda tous les noms des enfants qu'elle avait sortis du Ghetto et garda ces noms dans une jarre en verre enterrée derrière un arbre, au fond de son jardin derrière sa maison.

Après la guerre, elle essaya de localiser tous les parents qui avaient pu survivre et tenta de réunir les familles ; mais la plupart avaient été gazés.

Les enfants qui avaient été sauvés ont été placés dans des familles d'accueil ou ont été adoptés.

L'année dernière elle a été proposée pour « le prix Nobel de la Paix », mais n'a pas été retenue ;

(C’est Al Gore qui fut primé « pour son film » sur le « réchauffement de la planète » !!!)

 

 

Voir les commentaires

Valréas libérée le 27 août 1944

25 Août 2016, 14:31pm

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

Photo Mme Puizin le 27 août 1944

Photo Mme Puizin le 27 août 1944

Valréas libérée

Lettre adressée à cette époque par le commandant Mac Therney, de l'U.S. Army, au maire de Valréas. (Extrait)

« J'étais à la 3ème division d'infanterie connue comme le « rocher de la Marne » en raison de son vaillant comportement dans la bataille de la marne, durant la Première guerre mondiale.

Autant qu'il m'en souvienne, nos troupes entrèrent à Visan la nuit même où les Allemands quittèrent Visan puis Valréas. Un Valréassien vint d'ailleurs nous avertir que tous les Allemands avaient quitté ce secteur. Quelques soldats entrèrent avec moi...

Je crois que je n'oublierai jamais l'accueil que nous avons reçu. À l'entrée de Valréas, nous avons trouvé la route barrée par une quinzaine de « mademoiselles » qui, toutes sautèrent sur notre voiture, nous gratifiant de « Big Welcome ». Avant de chanter « la Marseillaise ».

Au cœur de la ville, la population nous réserva vraiment une grande réception. Je crois que mes hommes et moi avons dû recevoir un baiser de toutes les femmes et les enfants de Valréas...

Nous apprîmes que les Allemands avaient tué cinquante français. Je ne pus comprendre ce que l'on nous dit sur ce massacre et j'apprécierai beaucoup si l'on pouvait me donner des détails sur cette tragédie.Une ou deux personnes prirent des photos de moi-même, du maire et d'une petite-fille. J'aimerai bien avoir une de ces photos.

J'espère retourner un jour avec ma femme en France. Je ne manquerai pas de me rendre à Valréas pour y revivre le souvenir de la liberté que nous y avons apportée et du bonheur qui, ce matin-là, éclairait vos visages.

Ces moments feront partie de ceux que je n'oublierai jamais... »

Voir les commentaires

Maquis de l'Armée Secrète (A.S.)

9 Juillet 2016, 10:10am

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

Maquis de l'Armée Secrète (A.S.)

Voir les commentaires

Carte du combattant volontaire de la Résistance

9 Juillet 2016, 09:16am

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

Voir les commentaires

Dossiers administratifs de résistants

17 Juin 2016, 15:04pm

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

Dossiers administratifs de résistants

Fonctions et activités

Le bureau Résistance avait une compétence générale sur les questions relatives à la Résistance. A ce titre, il était notamment chargé :

  • de la validation (éventuellement après reconstitution) des services de résistance et de la délivrance des titres d’appartenance aux anciens membres des FFI (Forces françaises de l’intérieur), de la RIF (Résistance intérieure française), des FFC (Forces françaises combattantes), des FFL (Forces françaises libres) et des DIR (déporté-Internés de la Résistance) ;

  • de l’information, sur ces mêmes questions, des instances administratives ou privées ayant à en connaître et de renseigner notamment certains bureaux de la sous-direction des bureaux du cabinet du ministère de la Défense (bureau de la correspondance parlementaire et bureau des décorations), les services de l’Office nationale des anciens combattants (en vue notamment de l’attribution de la carte de combattant volontaire de la Résistance), mais aussi les ayants droit et leur famille ;

  • de la représentation du ministère de la Défense dans les commissions concernées par les questions de Résistance relevant du ministère ou d’autres départements ministériels ;

  • de la participation à l’instruction de procédures contentieuses par le biais d’éléments de réponse destinés à être utilisés par la direction des affaires juridiques du ministère de la Défense.

Historique de la conservation

Conservé dans la caserne Charras à Courbevoie, puis dans la Caserne de Reuilly à Paris, le fonds a été déménagé en 1989 au château de Vincennes. Constitué progressivement depuis 1948 et alimenté jusqu’aux années 2000, il contient aujourd’hui plus de 600 000 dossiers individuels.

Après son rattachement au Service historique de la Défense en 2005, le bureau a décidé de coter l’ensemble des dossiers après un travail préalable de tri et de reclassement. Ce travail est achevé en 2009. En parallèle, une base informatique décrivant l’ensemble des dossiers est constituée sous la forme de fichiers Excel contenant les champs suivants : nom, prénom, commune de naissance, département de naissance, pays de naissance, homologation (ou pas) à l’une des familles de résistance. Cette mission, externalisée, est réalisée entre 2008 à 2011. En 2013, l’instrument de recherche est mis à la disposition des chercheurs et les dossiers deviennent consultables en salle de lecture Louis XIV à Vincennes.

Depuis cette date, la base informatique est corrigée (notamment sur les noms de lieux) et certains dossiers concernant la même personne sont fusionnés. Ce travail est toujours en cours aujourd’hui, les instruments de recherche seront mis à jour progressivement.

Pour Valréas :

GR 16 P 96247 BUEY, Alfred 10.06.1914 Valréas Vaucluse FRANCE Homologué

GR 16 P 9368 ALLOUARD, René Ernest Jules 18.02.1900 Saint-Agnan-en-Vercors Drôme FRANCE Homologué

GR 16 P 77117 BOUCHET, Emile 29.09.1925 Valréas Vaucluse FRANCE Homologué

GR 16 P 33457 BARJOL, Augustin Roger 13.07.1924 Saint-Paul-Trois-Châteaux Drôme FRANCE Homologué

GR 16 P 149024 COUTTON, Joseph Jules Odon 18.11.1922 Richerenches Vaucluse FRANCE Homologué

GR 16 P 35927 BARTHELEMY, Raoul 07.02.1924 Valréas Vaucluse FRANCE Homologué

GR 16 P 388641 MANCELLON, Pierre Christian 12.07.1922 Valréas Vaucluse FRANCE Homologué

et bien d'autres...

Voir les commentaires

Les Juifs dans le Vaucluse 39/45

28 Avril 2016, 18:45pm

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

http://www.ajpn.org/departement-Vaucluse-84.html

http://www.ajpn.org/departement-Vaucluse-84.html

Lettre du préfet du Vaucluse, adressée le 16/04/1942 au chef de la Police des questions juives à Marseille, au sujet du regroupement des Juifs dans le département du Vaucluse.

Le préfet informe le chef de la PQJ de Marseille, qu'aucun lieu de regroupement des Juifs n'a été prévu pour son département. Actuellement les Juifs étrangers réfugiés en France depuis 1936 ont été, soit intégrés aux groupements de travailleurs pour les hommes, soit pour les femmes, les enfants, les vieillards et ceux qui disposaient de ressources, répartis entre plusieurs communes. Ces mesures insuffisantes ne permettent donc pas d'éloigner la population des réfugiés Juifs étrangers et des Juifs français, des agglomération particulièrement surpeuplées d'Avignon, Orange et Carpentras, constituant "de réels dangers de sécurité et d'hygiène publique"

Lieux :

ANSOUIS; APT; AVIGNON; BEAUMEDEVENISE; BEDARRIDES; BEDOIN; BOLLENE;CADENET; CAMARET; CARPENTRAS;CAVAILLON; COURTHEZON; ENTRAIGUES;ILSE SUR SORGUE; LA TOUR D'AIGUES; LE PONTET; MARSEILLE; MAUBEC; MERINDOL;MOMOIRON; MORNAS; ORANGE; PERTUIS;ROBION; SAINTE-CÉCILE; SORGUES;VAISON; VALRÉAS; VILLELAURE

Voir les commentaires

Carte du Combattant Volontaire de la Résistance (CVR)

21 Avril 2016, 18:53pm

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

Médaille du Combattant Volontaire de la Résistance (CVR)

Médaille du Combattant Volontaire de la Résistance (CVR)

Statut de combattant volontaire de la résistance

Cette carte est susceptible d'être attribuée aux personnes qui, dans une zone occupée par l'ennemi, justifient de services homologués pendant 3 mois au moins avant le 6 juin 1944 dans l'une des organisations de la résistance suivantes (forces françaises de l'intérieur FFI, forces françaises combattantes FFC, résistance intérieure française RIF).
Les personnes qui se sont mises avant le 6 juin 1944 à la disposition d'une formation de la Résistance à qui a été attribuée la qualité d'unité combattante et qui ont combattu pendant 3 mois peuvent également bénéficier de la carte de combattant volontaire de la résistance.

Ce statut ouvre droit au port de la "médaille commémorative des combattants volontaires de la Résistance".

Voir les commentaires

Médaille de la Résistance française

20 Avril 2016, 16:40pm

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS

La médaille de la Résistance française est une décoration française instituée, à Londres, par ordonnance du 9 février 1943 du général de Gaulle, chef de la France combattante. Son objet était de « reconnaître les actes remarquables de foi et de courage qui, en France, dans l'Empire et à l'étranger, auront contribué à la Résistance du peuple français contre l'ennemi et contre ses complices depuis le 18 juin 1940. » C'est la seconde, et seule autre, décoration créée, après l'ordre de la Libération, pendant la Seconde Guerre mondiale, par le général de Gaulle.

La médaille de la Résistance française n'est plus attribuée depuis le31 mars 1947, sauf au titre de la Résistance en Indochine, pour laquelle le délai a été prorogé jusqu'au 31 décembre 1947.

La médaille de la Résistance française n'a été conférée que par décret du chef de la France combattante, du président du Gouvernement provisoire de la République puis, à partir du 1er janvier 1947, du président de la République.

Elle peut encore être attribuée, à titre posthume, dans les mêmes conditions, mais uniquement à des personnes tuées pendant la guerre ou décédées en déportation à la suite de faits de résistance.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>