Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci

16 Oct

Un carrefour du combattant à Valréas ?

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS  - Catégories :  #Actions de l'association

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

 

Un carrefour du Combattant à Valréas ?

 

salle combattantLa nouvelle est tombée lors de l'assemblée générale du RACE ce vendredi 14 octobre 2011. C'est Marc FRAYSSE adjoint à la sécurité et délégué aux cérémonies civiques qui l'a annoncé, autour d'une table où étaient réunis les divers représentants des associations civiques, lesquels ont été surpris de cette décision, sans avoir été consultés auparavant.

Faut-il rappeler que l'association des Familles de Fusillés dont je préside avait proposé il y a trois ans en arrière, lors de notre assemblée générale (Procès-verbal de l' A.G .), une salle du Combattant et victimes de guerre.

Chaque année depuis, nous renouvelons cette demande ainsi que le RACE (Rassemblement des Associations Civiques de l'Enclave) .

Mais voilà, depuis les demandes et projets n'aboutissent pas à Valréas, hormis la télé surveillance avec ses caméras qui poussent comme des champignons aux divers coins de la ville.

Alors que penser de cette offre de la municipalité de nous proposer non pas une salle du combattant, mais un carrefour avec une plaque, commémorant les combattants ?

Celui-ci se situerait face à la place de la Recluse et de la route de Grillon.

Il est vrai que ce lieu serait sécurisé, certainement par une caméra. Moins , beaucoup moins couteux qu'une salle.

Alors anciens combattants, victimes de guerres, familles et amis, nous aurons l'occasion de nous réunir à l'air libre dans ce carrefour Combattant où une gerbe sera déposée, une commémoration de plus, une gerbe de plus. Mais dans quel but ?

N'y a t' il pas à Valréas assez de lieux pour se recueillir, assez de lieux pour déposer des gerbes ?

En ma qualité de Président de l'Association Cantonale des Familles de Fusillés, Déportés, Internés, Résistants, Patriotes et Amis , je trouve le « cadeau » un peu, voir beaucoup amer au vu de ma proposition il y a 3 ans.

Le monde combattant et victimes de guerre à Valréas, n'aurait droit qu'à un carrefour.

Alors que le but de cette salle était la transmission du souvenir , par le dépôt de diverses archives, des fanions et drapeaux des associations dissoutes ou à venir. Un recueil de mémoire pour les générations futures. Cette salle aurait pu être ouverte aux diverses écoles de notre Enclave , aux visiteurs. Nous ne demandions pas une Maison du Combattant, seulement une salle.

Notre association ne cautionnera pas ce projet de carrefour du combattant.

 

Le Président des Familles de Fusillés

Michel REBOUL

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci