Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci

08 Jan

Les Familles des Fusillés, Déportés, Internés, Résistants, Patriotes et Amis, célèbrent les 40 ans de leur association.

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS  - Catégories :  #ASSEMBLEE GENERALE

DSC 0001

Les autorités et représentants des associations

Photo : Brice Chevalier

 

Vendredi 07 janvier 2010. Assemblée générale ordinaire

 

Mesdames, Messieurs, Chers adhérents,

 

Avant de commencer notre assemblée, je vous demanderai une minute de silence pour tous nos chers disparus.

 

Je tiens à vous adresser à vous tous ici présents et à votre famille, mes meilleurs vœux, surtout la santé.

Je remercie la présence de Monsieur le Guy MORIN, Maire de Valréas, de Mme Raymonde d'ISERNIA, adhérente à notre association , en sa qualité de Présidente de l'ADIRP du Vaucluse, de Monsieur Marc FRAYSSE, adjoint délégué aux associations civiques, Monsieur Myriam Henri GROS excusé est représenté par Monsieur Pierre WIEDER, président honoraire du Race.

Je remercie également messieurs les représentants de la presse locale.

 

Sur 51 adhérents :

Présence de 21 adhérents

Excusés 15 adhérents , qui nous ont donné leur pouvoir.

 

Notre association peut-être fière si je puis m'exprimer ainsi d'exister depuis 40 ans cette année.

Notre association doit poursuivre ses engagements

 

Elle a pour but d'unir, sans distinction de tendances, de conceptions philosophiques, politiques ou de religion, tous les patriotes, résistants, internés, déportés ainsi que leurs familles respectives et amis.

L'association affirme son indépendance à l'égard des pouvoirs publics, de tous partis politiques, de toutes religions.

Elle s'impose d'intervenir auprès des pouvoirs publics, comme auprès de l'opinion pour la défense des intérêts moraux et matériels de ses adhérents et, d'une manière générale, pour la défense des intérêts moraux de la Résistance de la Déportation et de l'Internement et d'agir contre toute forme de racisme et de renaissance du nazisme et du fascisme.

 

Sans votre adhésion, sans vos participations aux diverses manifestations, sans l'appui inconditionnelle des diverses municipalités, notre association ne pourrait exister.

 

 

Les comptes rendus moral et financier sont approuvés

 

40 ème anniversaire de notre association

 

Cette année 2011, nous célébrons les 40 ans d’existences de l’association des Familles de Fusillés, de Déportés, d’Internés, Résistants,Patriotes et Amis, créée le 20 novembre 1971.

 Cette association, fait suite au Comité du Monument aux Morts, présidé par le docteur Emile QUET, créé le 19 décembre 1946 et dissout le 24 janvier 1969. Faisant également suite aux menaces qui pesaient sur le Mur des Fusillés.

 Les personnes qui ont présidées jusqu’à ce jour :

 

Le samedi 20 novembre 1971, s’est tenu la première assemblée de cette association, sous la présidence de monsieur GUILLARD. Je cite dans cette 1ere assemblée :

« Cette association renforcera les liens et certaines réclamations auront plus de poids auprès des autorités, puisqu'elles n'émaneront plus d'initiatives isolées »

 

La composition du premier bureau est ainsi : Messieurs GUILLARD, PRADELLE, JALIFIER, COUTTON, Mesdames COMBE et SCHMITT

 

A l’assemblée du 29 novembre 1975, Madame Josette PRADELLE prend la présidence de l’association. Je cite certains propos lors de différentes assemblées présidée par Mme PRADELLE.

« l'aménagement définitif du Mur , grâce à la municipalité. Un dossier est transmis par la municipalité à la Préfecture à propos du classement du Mur »

Le 22 décembre 1981, le Mur est sur la liste des monuments historiques

 

A l'AG du 8 janvier 1988, il est fait la remarque du décès de Mlle CHAMBON détentrice de 2 cartes de combattant, cercueil nu. Son action était ignorée même de ses voisins, au cours de la guerre 39/45 et qu'elle a toujours tenu sous silence.

 

A l’assemblée du 12 janvier 1994, Joseph COUTTON prend la présidence de l’association.

Joseph COUTTON , fusillé rescapé du 12 juin 1944 a été l'un des piliers de cette association. Ses interventions pour défendre le Mur, son engagement pour la publication du livre du 12 juin 1944 à plus de 3,000 exemplaires. Sa présence lors des divers concours de la Résistance.........

 

A l’assemblée du 16 janvier 2004, Mme Raymonde d’ISERNIA, fille de fusillé du 12 juin 1944, prends la présidence de l’association.

En 2006 Raymonde d'Isernia prends en charge les dossiers des indemnisations des orphelins

Si les familles de VALREAS ont été indemnisées, d’autres bénéficiaires sont en attente de versement. Une première discrimination avait été faite, 4 années plus tôt, en indemnisant seulement les orphelins Juifs ;

 

A l’assemblée du 11 janvier 2008, Michel REBOUL,  prends la présidence de l’association.

 

Chaque président apportera une pierre à l’édifice du souvenir des martyrs de Valréas.

Chaque président affirmera la volonté des familles de notre association à ne pas oublier ces années noires de la Résistance et de la Déportation.

Les édifices voulus par le Comité du Monument aux Morts, les plaques anniversaires et souvenirs déposés à ce jour, font de nos engagements depuis 67 ans, l’œuvre d’une tragédie immuable soit-elle.

De ce fait il est indispensable de ne pas baisser la garde, d’être toujours vigilant, comme au premier engagement dans cette association. Nous ne pouvons laisser faire, nous ne pouvons laisser dire, sans consentement, sans communication.

 

Je rappelle qu’une motion avait été déposée par notre association en Mairie de Valréas en date du 30 novembre .1974.

Je cite :

« demande que la ville de Valréas, qui fût sans doute sauvée par ce massacre, s’emploie à faire protéger à jamais cette façade dédiée au souvenir des 53 martyrs qui attendirent la mort devant-elle »

Les Maires qui se sont suivis depuis, ont su comprendre cette volonté, non pas que de la volonté des familles de notre association, mais bien de l’ensemble de la population de Valréas et son canton.

Rien ne pourra effacer l’empreinte tragique laissée sur ce Mur. Les noms des 53 martyrs ne pourront jamais s’effacer. C’est leur sang qui les a inscrits sur ce Mur, c’est notre liberté qu’ils nous ont apporté.

 

Les diverses personnalités présentes se sont prononcées et ont fait front comme il se doit jusqu'à présent à la pérennité de la mémoire du 12 juin 1944.

 

Le président

Michel REBOUL

 

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci