Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'association créée le 20 novembre 1971 sous la présidence d'Henri Guillard, pour donner suite à la dissolution du Comité du Monument aux Morts créé le 19 décembre 1946, présidée par le docteur Émile Quet, n'a pas failli pendant des années à son engagement à s'interposer, à proposer et à s'indigner s'il le fallait pour défendre les valeurs de ce Mur où 53 personnes ont trouvé affreusement la mort. Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci

27 Jun

78 ans après Valréas se souvient  

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS  - Catégories :  #Cérémonie d'hommages

78 ans après Valréas se souvient  

 

Ce 12 juin 1944, ils étaient une poignée route d'Orange face à une armée aguerrie au combat et surtout aux  massacres. Malgré le courage de ces jeunes résistants , seuls sans ordre de repli ils ne purent suivre  leurs Chefs et  camarades  qui avaient rejoint le maquis, laissant la population aux mains des tortionnaires.

Ce 12 juin 1944 , Valréas subissait le plus important massacre de la région.

53 personnes, dont 27 résistants et 26 otages, périrent sous les balles de l'armée allemande.

Bien des lieux de mémoire dans cette ville que nous pourrions honorer.

 

CARRIERE Raymond abattu lieu-dit la Romezière

JARDIN Ulysse, abattu  au quartier Montplaisir

JARDIN Gabriel, abattu quartier la Côte

LAGET Cyril Eloi, abattu à proximité de sa ferme, quartier Clos

SALARD Julien, abattu Cours Saint Antoine

Léopold FABRE  abattu en ville

René DISCOURS abattu alors qu'il circulait à bicyclette.

René Grimaud, abattu route de Vinsobre

 

Quatre blessés  furent relevés, MEGE Paul – JAMET Henri – GAUTHIER Georges ainsi que Mme veuve LAGET, âgée de 80 ans.

La tuerie se poursuit face contre ce mur, 50 résistants et otages fusillés, dont 4 survécurent malgré le coup de grâce.

Ce 12 juin 1944 appartient à tous ceux qui ont été témoins de cette horrible journée, parents, grands-parents, la population valréassienne, certains d’entre vous ici présents.

Certes nombre d’entre nous n'étions pas là ce 12 juin 1944 , mais nous sommes là 78 ans après par nos divers engagements à perdurer le souvenir de cette tragédie.

Des récits, des témoignages, des livres ont fait l'histoire de cette période tragique.

Chaque président de notre association des familles de fusillés apportera une pierre à l'édifice du souvenir des martyrs de Valréas.

Les édifices voulus par le Comité du Monument aux Morts, les plaques anniversaires et souvenirs déposées à ce jour, font de nos engagements depuis 78 ans, l’œuvre d'une tragédie immuable.

Il est un héritage douloureux, qui nous interpelle aujourd'hui, au vu d'une recrudescence grandissante de haines dans ce monde où des actes inqualifiables perpétrés entre les années 1940 à 1944 dans notre pays  se poursuivent dans d’autres pays et à la frontière de l’Europe.

La paix ne serait-elle pas prioritaire à la guerre, auxquels les civils en sont la plupart  les victimes ?

Les massacres, les atrocités d'hier se répètent.

Au nom de notre association, je tiens à remercier la municipalité de Valréas, pour avoir maintenu malgré les élections législatives la date d’anniversaire de la commémoration au 12 juin 2022 – remerciements au Père Olivier Dalmet pour avoir maintenu malgré les travaux, la messe à la Chapelle des Pénitents Blancs, lieu où furent déposés les corps pour être reconnus par les familles- Remerciements à vous tous présents et plus particulièrement en ce 12 juin 2022, au Conseil municipal des enfants qui s’est impliqué dans cette cérémonie d’hommage à nos martyrs.

Allocution de Michel Reboul

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

L'association créée le 20 novembre 1971 sous la présidence d'Henri Guillard, pour donner suite à la dissolution du Comité du Monument aux Morts créé le 19 décembre 1946, présidée par le docteur Émile Quet, n'a pas failli pendant des années à son engagement à s'interposer, à proposer et à s'indigner s'il le fallait pour défendre les valeurs de ce Mur où 53 personnes ont trouvé affreusement la mort. Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci