Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'association créée le 20 novembre 1971 sous la présidence d'Henri Guillard, pour donner suite à la dissolution du Comité du Monument aux Morts créé le 19 décembre 1946, présidée par le docteur Émile Quet, n'a pas failli pendant des années à son engagement à s'interposer, à proposer et à s'indigner s'il le fallait pour défendre les valeurs de ce Mur où 53 personnes ont trouvé affreusement la mort. Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci

06 Nov

Nous n'oublions pas Joseph Coutton

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS  - Catégories :  #Hommage

Joseph Coutton, devant le Mur portant la gerbe des familles de fusillés cérémonie du 12 juin 2003 - Son dernier 12 juin

Joseph Coutton, devant le Mur portant la gerbe des familles de fusillés cérémonie du 12 juin 2003 - Son dernier 12 juin

Face à ce Mur, avec ses camarades pris les armes à la main, avec ces otages civils pris au hasard, Joseph COUTTON attend la mort, une mort atroce.

53 fusillés, 4 rescapés dont Joseph survivent de ce massacre malgré le coup de grâce donné par des hommes dénudés de toutes idéologies respectables de l’être humain.

Depuis bientôt 60 ans, il porte en lui cette effroyable journée comme un chemin de croix.

De ses paroles, de ses écrits, il témoigne, non pas en historien, non pas en héros, il n’y avait pas de héros ce jour là, mais des hommes courageux, des hommes déterminés à combattre un envahisseur xénophobe, des combattants pour la liberté.

Il ne veut  pas oublier, il veut que cette mémoire soit perpétuée, comme il l’a tant et tant de fois transmise lors des Concours de la Résistance auprès des élèves des diverses écoles de l’Enclave.

Il souhaite ne plus revoir cela.

Il souhaite que  ces hommes qui osent dire le contraire ou troubler cette mémoire soient combattus, comme ils ont combattu il y a 60 ans leurs bourreaux.

Non Joseph nous ne pourrons te remplacer au sein de notre association, nous ne pourrons faire ce que tu as fait pour cette famille, mais nous ferons de notre mieux pour que ton engagement ne soit jamais oublié.

Nous poursuivrons à transmettre la Mémoire du 12 juin 1944. La mémoire de ces 53 fusillés, de ces déportés et internés, de ces hommes et femmes qui nous ont apporté la liberté.

Président de 1992 à 2003 - décédé le 05 octobre 2003

 

Commenter cet article

Archives

À propos

L'association créée le 20 novembre 1971 sous la présidence d'Henri Guillard, pour donner suite à la dissolution du Comité du Monument aux Morts créé le 19 décembre 1946, présidée par le docteur Émile Quet, n'a pas failli pendant des années à son engagement à s'interposer, à proposer et à s'indigner s'il le fallait pour défendre les valeurs de ce Mur où 53 personnes ont trouvé affreusement la mort. Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci