Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci

22 Dec

29 janvier 1944 - Valréas

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS  - Catégories :  #DOCUMENTS

29 janvier 1944 - Valréas

Lettre prise par la censure d'Avignon

Date du document 01/02/44 – Date de l'interception : 01/02/44

 

Cher copain

 

…/...

Je ne sais si tu les sais déjà que samedi1, il y a eu une véritable bataille dans la rue Pasteur, qui a eu pour résultat de tuer 3 patriotes, d'en blesser 1 et d'en faire 1 prisonnier. Au total cela ne fera pas moins de 5 morts ; c'est tout de même malheureux, mais ils y allaient un peu à l'abus, voici les faits : « samedi vers 5 heures, ils arrivaient 7 sur la camionnette de Raymond, après avoir fait le tour de ville en criant. En descendant de la camionnette, l'un d'eux a malencontreusement blessé un de ses camarades. Au lieu de monter sur la bagnole et de f...le camp, ils ont voulu le mener chez Quet2 pour le faire soigner. Pendant ce temps les Allemands (je ne sais pas comment ils ont été prévenus) sont arrivés et la bataille s'est engagée devant la Société Générale3. Un a été tué sur le trottoir de Béraud et l'autre au volant. L'autre est mort qu'après ».

Tu vois qu'il s'en passe de drôle ici, depuis ton départ. Après le coup, les Allemands gardaient le prisonnier sur le trottoir de Bellandi et le gendre de Raymond l'épicier est venu lui envoyer 3 coups de poings. Cela lui pourrait des fois lui coûter cher, et je ne le plaindrai pas, car j'estime qu'il n'y a rien de plus lâche que de venir taper sur la figure d'un type qui a les menottes.

Quand à l'heure de l'enterrement, personne ne le sait officiellement ; quelques uns disent aujourd'hui à 2heures. Si on le savait, tu peux croire qu'il y aurait un brave monde.
En tout cas, ils auront toujours au moins des couronnes, car hier, on a fait une quête (pas officielle bien entendu) et tu peux croire que les gens donnaient volontiers.

 

Source : 39-45 en Vaucluse – Auteur Dominique Lin

 

Notes fin de page : 1-2-3 rajoutées

129 janvier 1944

2Docteur Émile Quet – résistant et par la suite Maire de Valréas

3Actuellement magasin éphémère rue Pasteur (grandes portes en bois)

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci