Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci

15 Nov

L'association des Familles de Fusillés de Valréas, toujours active !

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS  - Catégories :  #Information

Mur des Fusillés -12 juin 2017 - 13 gerbes - 12 juin 2018 15 gerbes

Mur des Fusillés -12 juin 2017 - 13 gerbes - 12 juin 2018 15 gerbes

Réponse au RACE au vu de l'article de la Tribune du jeudi 15 novembre 2018

Dans cet article , Assemblée générale « Le Renouveau du RACE ? Je tiens à réagir sur les divers propos mis en avant et notamment celui du président du RACE « Nous devons nous voir plus souvent, faire un programme et échanger les idées ». Il serait quand même bon de rappeler que cette association de Regroupement des Associations Civiques de l'Enclave est en sommeil depuis le 27 octobre 2017, dernières assemblées, générale et extraordinaire . L'assemblée extraordinaire avait pour but de revoir les statuts de l'association, ce qui a été fait par l'unanimité des présents.

Dans l'assemblée générale il était stipulé (je le rappelle pour mémoire):

Projet de la salle du Combattant (perspective d'une salle à l'espace Jean Duffard). Ce projet porté depuis des années par l'association des Familles de Fusillés (voir archives).

Prix du RACE ou plus précisément Prix du Civisme, non remis à ce jour et ce depuis 2 ans.

Dépôts de gerbes lors des cérémonies (mutualisation des achats – autonomie des associations). Seul projet porté par le RACE et réalisé avec l'association SNEMM 908ème.

En ce qui concerne le dépôt de gerbes pour la cérémonie du 12 juin, si celles-ci sont toujours autant nombreuses nous pouvons constater l'absence de la gerbe du RACE . Il est vrai qu'il m'a été répondu qu'il y en avait trop . « Pauvres fusillés » !

Depuis cette dernière assemblée 2017, aucune réunion n'a été programmée, notamment pour préparer le Centenaire du 11 novembre 1918 et la remise du Prix du Civisme.

En ce qui concerne de travailler ensemble et notamment pour préparer le 75ème anniversaire de la tragédie du 12 juin 1944, je rappelle que notre association, même si elle ne fait plus partie du RACE, voir lettre adressée au président1, notre association est prioritaire dans cette préparation et devra être consultée au préalable.

L'engagement de l'association des familles de fusillés depuis ce massacre se veut la garante de ce jour du 12 juin 1944, comprenant les familles de résistants mais aussi les familles des otages.

Notre action depuis a su porter se devoir de mémoire à travers les témoignages et documents publiés dans les divers livres, 12 juin 1944 – 53 fusillés à Valréas, paru sur 5 éditions, Valréas se souvient – Recueil de témoignages et documents , édité en 2016. Notre bulletin de l'association depuis 11 ans – Notre blog : http://12-juin-1944valreas.over-blog.com/

Loin d'être dans une inertie et la passivité !

Michel Reboul

Président de l'association des Familles de Fusillés.

 

1Monsieur le Président ,

 Je tiens à réagir sur votre dernier mail concernant la réunion du 20 octobre 2018, dont vous nous avez fait part seulement  le 15 octobre, soit 5 jours avant.

Si des personnes sont disponibles dans des délais très courts, il n’en est pas de même pour beaucoup d'autres dans leurs diverses obligations.

Je vous avais fait part le 11 octobre par mail, que cette cérémonie du 11 novembre 2018 au vu de son centenaire aurait pu prendre une autre ampleur, regrettant aucune réunion dans le courant de l'année 2018 pour y faire face.

Je vous interrogeais également sur le Prix du Civisme 2018, sur lequel je vois encore cette année qu'il ne sera pas  remis.

En ce qui concerne Mme Annie Varée, veuve de Jean-Paul, que j’ai assisté lors de ces derniers moments tristement regrettables de la perte d'un homme très engagé, vous mentionnez que cette somme sera remise à la place du prix du Civisme. Je ne vois pas la raison, le Prix du Civisme aurait pu être maintenu et une somme d'argent aurait pu être remise à Mme Varée (ce que notre association fera sans passer par le RACE).

  Dixit :Une certaine hypocrisie !

 Pour mémoire, l' association R.A.C.E. a été  créée en 1974 par Pierre Teste (retraité de la Gendarmerie) avec plus de 30 associations, puis par la suite reprise en 1991 par Pierre Wieder (retraité militaire). Les associations étaient bien représentées. Loin d'une hypocrisie  que vous mettez en évidence sur les représentants de ces associations qui ont su être présentes depuis !

 Dixit :L'inertie des uns et la passivité des autres !

 Vous représentez le RACE, nous, nous représentons nos associations respectives et nous sommes loin d'être dans l'inertie et la passivité dans nos engagements associatifs.

Oui, ces quelques lignes vont me permettre  de vous dire ouvertement que vous n'êtes pas en mesure de représenter le RACE, auquel vous donnez  à tords  sa non-existence aux présidents des 13 associations.

 Dixit : d’un regroupement échafaudé par les anciens et galvaudé par plusieurs d’entre nous !

 Votre jugement sur l’action de ce regroupement me paraît contraignant vis à vis de nous tous, sachant que vous même vous êtes impliqué dans celui-ci que depuis seulement 2014, alors que d’autres comme moi le sont depuis bien des décennies et ont su transmettre leurs devoirs de perdurer ce que nos anciens nous ont transmis.

 De ce fait je vous informe, que notre association ne sera plus représentée  dans ce regroupement qui n'a lieu que de disparaître faute de ne pouvoir rassembler.

 Valréas le 25 octobre 2018

 Michel Reboul

 Président de l'association des Familles de Fusillés.

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci