Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci

05 Jul

Trop de fleurs pour les fusillés du 12 juin 1944 à Valréas.

Publié par 12 JUIN 1944 VALREAS  - Catégories :  #Cérémonie d'hommages

Cette année, nous avons pu constater que les gerbes étaient toujours aussi présentées devant ce mur des fusillés pour honorer les 53 fusillés du 12 juin 1944. Nous pouvons apprécier depuis trois ans, le dépôt de gerbe du préfet du Vaucluse, rejoignant depuis des années, celles du Conseil départemental (Ex-conseil général) et bien évidemment celles de la ville de Valréas.

Mais nous avons pu aussi constater l'absence de certaines gerbes d'associations patriotiques.

Pourquoi une telle absence en cette année 2017, où nous célébrons les 700 ans d'histoire de notre enclave des papes, qui plus est la tragédie du 12 juin 1944 est bien inscrite dans ce parcours d'une histoire, heureuse, tumultueuse, innovatrice, sanglante, prospère... ?

Une gerbe qui a marqué cette présence de ces malheureux fusillés, celle de l'association des 700 ans d'histoire de notre enclave, nous en sommes très touchés. Remerciements aux enfants des écoles pour le dépôt de roses et diverses fleurs .

Alors, comment interpréter cette absence de gerbes ? On entend dire, même on ne se le cache pas, il y aurait trop de gerbes lors de cette cérémonie. Il fut même proposé, de créer une seule gerbe pour toutes les associations civiques de l'enclave, sous la houlette du RACE (Regroupement des Associations Civiques de l'Enclave). Que cela soit, sauf que ce 12 juin 2017, celle-ci était loin d'être présente pour représenter les gerbes absentes de certaines associations.

Trop de fleurs pour les fusillés du 12 juin 1944 à Valréas, amèneraient par la suite à voir pour certains, trop long le parcours, trop long la cérémonie en général !

Rien n'oblige à y assister, sauf que nous pouvons voir toujours une présence pérenne depuis la première commémoration, le 12 juin 1945.

Respect, devoir de mémoire d'une ville, de ses enfants morts pour notre liberté !

 

Pour l'association des familles de fusillés

Michel REBOUL

Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes
Faire défiler pour voir toutes les gerbes

Faire défiler pour voir toutes les gerbes

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce blog a pour objet de perdurer les événements de la tragédie du 12 juin 1944 à Valréas Vaucluse, où 53 personnes dont 27 résistants et 26 otages ont été fusillés. Mis en ligne par l'association cantonale des familles de fusillés, déportés, internés, résistants, patriotes et amis (AFFDIRPA) affiliée à l'association nationale des familles de fusillés (ANFFMRFA) - Tous les articles peuvent être "copié/collé", sans oublier de mettre la source. Merci